News Hebdo #75 – L’essentiel de l’actualité de la semaine du 08 au 14 janvier 2018

Salut à tous,

La tempête Eleanor est derrière nous, mais la semaine a été agitée quand même. Dans le débat public comme dans le domaine économique, on vit scandales sur polémiques. Ailleurs, Donald Trump fait toujours autre chose que gouverner son pays et Angela Merkel serait en train de sortir la tête de l’eau. Mais le beau geste de la semaine nous vient tout droit de la Corée du Nord -qui l’eût cru ? – qui a remis un peu de diplomatie dans ses relations avec la Corée du Sud.,Ah, et vous avez aimé l’album de reprises de Matt Pokora ? Alors vous allez adorer Eve Angeli qui reprend du Johnny version zouk.

Par Arnaud Gruet

ACTU

Le discret groupe Lactalis va devoir collaborer avec la justice sur l’affaire du lait contaminé. | Crédit photo Stéphane MAHE / REUTERS

Lait contaminé
Un mois de tourmente pour Lactalis

Le plus important groupe laitier français Lactalis va collaborer avec la justice. C’est ce qu’a assuré son dirigeant Emmanuel Besnier, dimanche 14 janvier, au JDD, après un mois de silence. Le site de Craon (en Mayenne) avait été contaminé par la bactérie salmonelle. Des laits infantiles étaient notamment concernés. En décembre, 600 lots étaient suspendus de la vente. Mais ces derniers jours, la crise s’est étendue à la grande distribution, dont les principales enseignes (Leclerc, Auchan, Carrefour, Système U) ont admis avoir vendu des lots concernés par les multiples rappels. Le PDG de Lactalis a été convoqué, vendredi 12 janvier, au ministère de l’Économie, pour s’expliquer. Dans la foulée, le ministre Bruno Le Maire a exigé que tous les lots de lait infantile produits dans l’usine de Craon soient repris sans distinction. Cela représente 12 millions de boites. Dans les colonnes du JDD, Emmanuel Besnier a promis d’indemniser « toutes les familles qui ont subi un préjudice ».

Violences sexuelles
Bataille de tribunes

Le débat public a pris une tournure étrange cette semaine. Dans Le Monde du 9 janvier est publiée une tribune signée par une centaine de femmes, dont Catherine Deneuve et Catherine Millet. Le texte, intitulé “Des femmes libèrent une autre parole”, défend une liberté d’importuner, voit d’un mauvais oeil le #balancetonporc et la divulgation des noms d’auteurs de violences sexuelles, et mélange les notions de drague (lourde) et de harcèlement. Les réactions d’autres féministes sont vives suite à cette publication. La militante Caroline De Haas a réagit dans une tribune publiée sur franceinfo.fr et estime que le texte dans Le Monde se trompe et banalise le viol de surcroît. D’autres tribunes sont publiées sur plusieurs médias, où chacun et chacune apporte sa réaction ou son point vue. Et c’est vraiment allé loin. Dans un débat télévisé sur les violences sexuelles, et face à De Haas, Brigitte Lahaie a balancé : “On peut jouir lors d’un viol.”  Techniquement, elle a raison, mais dans le contexte, la phrase a choqué un paquet de monde. La principale intéressée a été huée sur les réseaux sociaux et a présenté ses excuses le lendemain. Et pendant ce temps, Oprah Winfrey fait réfléchir aux États-Unis.

FLASH

Victoire facile des Experts (33-26) face à l’Autriche à l’Euro 2018. | Crédit photo Darko BANDIC / AP

Tunisie
Le ras-le-bol des démunis

Sept ans après le début du printemps arabe, nombre de Tunisien.ne.s, notamment les plus défavorisé.e.s,  ont le sentiment que rien n’a changé et que le pouvoir d’achat n’a pas progressé. Une semaine de révolte et de manifestations a rythmé la vie du pays entier.
+ Un mort lors de heurts nocturnes

Allemagne
Merkel trouve une alliance

Après des mois de déséquilibre politique, Angela Merkel, fragilisée par les législatives de septembre 2017, a finalement conclu un accord avec le parti-social démocrate de Martin Schulz pour (enfin) gouverner le pays. La première a dû céder sur l’Europe, le deuxième sur l’immigration.
+ Un accord pas au goût de tout le monde

États-Unis
T’es du Salvador ? Dehors!

Après les Haïtien.ne.s, c’est au tour des 200 000 réfugié.e.s Salvadorien.ne.s d’être sous la menace d’une expulsion. L’administration de Trump a annoncé, lundi 8 janvier, mettre fin à leur statut de protection qui leur permettait de résider et travailler sur le sol américain. Les concerné.e.s ont jusqu’en septembre 2019 pour quitter le pays.
+ Nique tous ces “pays de merde”

Corées
Début de dialogue

Les deux Corées ont entamé cette semaine un dialogue pacifié. Des représentants du Sud et du Nord se rencontrés en zone démilitarisée. Il a été convenu que des discussions militaires auraient lieu. Mieux, la Corée du Nord va participer aux JO d’hiver dans le Sud, en février.
+ Les délégations défileront ensemble

Chine
Macron en visite officielle

Le président français a passé trois jours en Chine pour une visite officielle, accompagné de ministres, de députés et d’une cinquantaine de chefs d’entreprise. En termes de droits humains, Macron n’a pas voulu “donner de leçon” à la Chine mais niveau contrat, on est pas mal.
+ Une commande d’avions Airbus à 15 milliards d’euros

Mort de Rémi Fraisse
Non-lieu pour le gendarme

La justice a rendu une décision favorable au sort du gendarme qui a tué Rémi Fraisse en 2014, à Sivens (Tarn), lors d’une mobilisation écologiste et pacifique. Une ordonnance de non-lieu a été délivrée par les juges d’instruction, révélait le 9 janvier Mediapart, alors même que les parents de Rémi réclament toute la lumière sur cette histoire.
+ ”Un épouvantable accident”

Parti socialiste
Quatre candidats au trône

Le temps presse pour les socialistes. Plus que fragilisés par les scrutins de 2017, ils doivent se relever et élire un premier secrétaire du parti au congrès des 7 et 8 avril prochain, à Aubervilliers. À l’heure actuelle, les candidats déclarés sont Stéphane Le Foll, Emmanuel Maurel, Olivier Faure et Luc Carvounas.
+ Julien Dray pourrait les rejoindre

La République en Marche
Éphémère porte-parole

Rayan Nezzar, nommé porte-parole du parti présidentiel le 4 janvier, a démissionné de ce poste le lundi 8 janvier. Le jeune énarque a été rattrapé par des tweets injurieux à l’égard d’hommes et de femmes politiques qu’il a posté durant ses études.
+ Au moins, il assume

Emploi
Pimkie veut faire le ménage

L’enseigne de vêtements Pimkie veut se séparer de 208 salariés en France. Après une proposition ratée de rupture conventionnelle collective (rendue possible grâce aux ordonnances Macron), le groupe va engager un plan de départs volontaires.
+ La CGT vent debout

Euro de handball
La France bien engagée

Le championnat d’Europe de handball masculin a démarré vendredi 12 janvier en Croatie. Les Experts sont entrés dans la compétition par une courte satisfaction. Une victoire arrachée à la Norvège 32 à 31. Dimanche, les Bleus ont dominé la rencontre face à l’Autriche (33-26).
+ Le premier tour, c’est fait