News Hebdo #74 – L’essentiel de l’actualité de la semaine du 01 au 07 janvier 2018

Salut à tous,

Et une très bonne année 2018 ! Enfin sauf pour Logan Paul, un youtubeur qui a ruiné sa carrière en un seul vlog dès le premier jour de l’année. Si seulement Trump pouvait subir le même sort avec ses tweets. A cause de ses enfantillages, on risque un peu plus chaque jour de finir réduits en cendres sous une pluie de bombes. D’autant qu’avec les pluies liées à Eleanor et Carmen, on a autre chose à faire que de s’occuper d’un enfant de 71 ans. Le mieux pourrait bien être de s’exiler en Californie pour oublier tout cela autour d’un petit gramme de ganja.  Bon, et rien à voir mais il parait que Kim Kardashian ne garde plus ses gros diamants chez elle. Vous le saurez.

Par Arnaud Gruet

ACTU


La tempête Eleanor a soufflé sur l’Europe / Libération

Météo
Eleanor s’abat sur l’Hexagone

Elle était attendue et les Français.e.s l’ont bien sentie : après Carmen au 31 décembre, la tempête Eleanor a traversé la pays d’ouest en est, non sans dommages et victimes. Six personnes sont mortes à cause des intempéries et deux autres sont portées disparues, dont une policière de la brigade fluviale, à Paris, tombée dans la Seine lors d’un exercice. Dimanche 7 janvier, treize départements étaient toujours en alerte orange pour risques d’inondation. Dans les Alpes, c’était l’enfer. Beaucoup de stations de ski ont été contraintes de fermer les pistes à cause des vents violents et des risques élevés d’avalanche. Sur la côte atlantique, de nombreuses digues ont été abimées voire détruites par la tempête. Dans le Grand Est, les inondations étaient monstres. Au moins 200 000 foyers ont été privés d’électricité cette semaine. D’après une estimation de la Fédération française de l’assurance, le passage des tempêtes Carmen et Eleanor a occasionné plus de 150 000 sinistres pour un coût estimé à environ 200 millions d’euros. En une semaine.

Diplomatie
Erdogan reçu à Paris

Après les dirigeants russe, américain et égyptien, c’est au tour du président turc d’être accueilli à l’Élysée par Emmanuel Macron, le vendredi 5 janvier. La venue de Recep Tayyip Erdogan en France avait pour objet l’intégration de la Turquie dans l’Union européenne. Après entretien entre les deux chefs d’État, il n’en ressort aucune avancée en raison « [des] évolutions récentes et [des] choix de la Turquie », selon les mots du président français. Ce dernier a suggéré de « repenser cette relation non pas dans le cadre du processus d’intégration mais d’une coopération, d’un partenariat ». Ankara en Europe ? C’est donc inenvisageable. Aujourd’hui, la Turquie joue un rôle majeur dans la crise migratoire du Proche-Orient, servant de zone tampon aux portes de l’Europe. Sa coopération demeure donc nécessaire malgré les désaccords, sur les droits de l’homme notamment. La visite d’Erdogan a été critiquée, notamment par les journalistes français.e.s, qui dénoncent un régime autoritaire et répressif envers les travailleurs et travailleuses de la presse.

Notre-Dame-des-Landes
Le gouvernement se penche sur le dossier

Il fallait bien que ça arrive un jour. Le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, qui a empoisonné les précédents quinquennats, est bien arrivé sur le bureau du Premier ministre. Edouard Philippe a reçu, vendredi 5 janvier, une délégation d’élus locaux pour alimenter sa réflexion. Car le gouvernement entend prendre une décision d’ici à la fin du mois. On le sait, à Matignon, « le dossier est complexe ». D’autant que l’hypothèse de réaménager l’aéroport actuel, aux abords de Nantes, a favorablement refait surface. Même si un agrandissement nécessiterait la fermeture de la piste, l’infrastructure a été crédibilisé avec jusqu’à 9 millions de passagers d’ici à 2040. Au sujet de l’évacuation de la zone à défendre, rien ni personne ne laisse savoir si la force sera utilisée. Le gouvernement a beaucoup à perdre. La plupart des médias n’ont cessé de relayer une image de guérilleros surarmés et prêts à en découdre. Mais ce qui se joue à Notre-Dame-des-Landes transcende le projet d’aéroport.

FLASH

En Iran, des pro-gouvernement contre-manifestent face à la contestation populaire. | Crédit photo ATTA KENARE / AFP

Iran
Turbulences intérieures

Depuis fin décembre, le peuple iranien gronde aux quatre coins du pays. Les manifestations s’enchaînent dans une quarantaine de villes de provinces pour protester, semble-t-il, contre la conjoncture économique affectée par l’inflation et le chômage des actifs.
+ L’app Telegram bloquée dans le pays

Relations intercorées
Kim et Moon rouvrent la ligne

Après avoir rétabli leur communication directe, les dirigeants nord-coréen, Kim Jong-un, et sud-coréen, Moon Jae-in, doivent se rencontrer mardi. Une bonne nouvelle dans la relation entre les deux Corée, qui n’avaient pas dialogué depuis 2015.
+ Un réchauffement qui a démarré par une histoire d’athlètes et de JO

Californie
L’usage du cannabis est autorisé

Depuis le 1er janvier 2018, la législation californienne autorise l’usage récréatif du cannabis pour toute personne âgée d’au moins 21 ans. Sa consommation demeure restreinte dans les lieux publics et au volant, faut pas déconner non plus.
+ Jusqu’à 5,8 milliards de dollars de ventes attendues

Fake news
Macron veut lutter contre

Lors de ses voeux à la presse, mardi 2 janvier, le président de la République a fait savoir qu’il voulait s’attaquer aux fake news lors des périodes électorales. Emmanuel Macron souhaiterait légiférer à ce sujet d’ici à la fin de l’année.
+ Un potentiel danger pour la liberté d’expression

Sécurité routière
Philippe veut une limitation à 80

Dans un entretien au JDD du 7 janvier, le Premier ministre a fait savoir qu’il souhaitait généraliser la limitation à 80 km/h sur le réseau routier secondaire. C’est-à-dire les départementales à double sens, entre autres. Quitte à « être impopulaire« , il veut sauver des vies.
+ Les résultats d’une expérimentation sont attendus

Alerte enlèvement
Un nourrisson malade disparait avec son père

Âgé de deux mois, Tizio est hospitalisé à Purpan, près de Toulouse, est enlevé le 6 janvier par son père de 33 ans. L’État a dû déclencher l’alerte enlèvement en raison du danger pour le nourrisson à être hors d’un hôpital. Son pronostic vital était engagé.
+ Il est retrouvé le lendemain à deux heures de route

Saint-Sylvestre
Deux agents de police tabassé.e.s

En marge d’une fête dans un hangar de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), le 1er janvier, une gardienne de la paix et un officier de police ont été pris.e.s à partie par une bande de jeunes effronté.e.s. Les circonstances de l’attaque sont floues et les auteurs indiscernables.
+ L’enquête sera complexe

Donald Trump
Relation bucolique avec Kim Jong-Un

L’humanité est encore passée à un poil d’une guerre nucléaire. Cette semaine, les leaders nord-coréen et américain n’ont rien eu d’autre à faire que de comparer, par tweet interposé, la taille de leur bouton nucléaire. Et puis samedi 6 janvier, Trump s’est finalement dit prêt à discuter avec son homologue.
+ Trump, ce sauvage

Festival de Cannes
Cate Blanchett présidente

L’actrice australienne aux deux Oscars Cate Blanchett a été nommée présidente du jury pour le 71e festival de Cannes, qui débutera le 9 mai prochain. Elle sera la 12e femme à remplir cette fonction. Un choix salué par l’industrie cinématographique.
+ Engagement prononcé dans les luttes féministes

Disparition
La chanteuse France Gall est morte

Icône de la chanson française des années 60 et 70, France Gall est décédée dimanche 7 janvier, après deux années à lutter contre un cancer. Comme le dit si bien son attachée de presse, « France Gall a rejoint le «Paradis blanc» » de son défunt mari Michel Berger.
+ Une vie palpitante quand même

Biathlon
La France toujours au sommet

La délégation française s’en tire plutôt très bien depuis le début de la coupe du monde de biathlon. Martin Fourcade a remporté le sprint et la poursuite et les quatre athlètes du relais dames ont terminé en tête à Oberhof en Allemagne.
On ne termine que cinquième au relais messieurs