News Hebdo #73 – L’essentiel de l’actualité de la semaine du 03 au 10 décembre 2017

Salut à tous,

Quelle mascarade cette semaine ! Des enjeux si importants ont évolué hors de nos frontières et on a préféré enfoncer le clou du cercueil d’un chanteur français. La poudrière du Proche-Orient a été rallumée par un chef d’État dont on ne comprend pas trop la manœuvre. C’est aussi le bazar au Yémen et pendant ce temps, notre président est parti signer des gros contrats d’armement avec le Qatar. Qu’importe, ça apporte des emplois et un peu de croissance. Ah, et Khloé Kardashian serait enceinte. Mais ce ne sont que pures spéculations.

Par Arnaud Gruet

ACTU

Devant l’humanité toute entière, Trump a reconnu Jérusalem « capitale d’Israël ». | Crédit photo Ahmad GHARABLI / AFP

Proche-Orient
Trump craque une allumette

C’est une déclaration parmi tant d’autres du président américain mais celle-ci a une toute autre saveur pour la planète. Donald Trump a annoncé, mercredi 6 décembre, que les États-Unis reconnaissaient officiellement la ville de Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël. Les tensions dans cette région sont telles que la décision de la Maison blanche paraît incompréhensible et complètement démesurée. Pour rappel, Israéliens et Palestiniens se partagent la ville sainte. Les premiers en revendiquent la totalité et les seconds la partie orientale. Sur place, les craintes d’un nouveau conflit sont de plus en plus prégnantes. D’ailleurs, le Hamas libanais a appelé à un nouvel intifada après la décision de Trump. Lors de manifestations, cette semaine, des Palestiniens ont trouvé la mort. Samedi 9 décembre, les présidents français et turc se sont mis d’accord pour tenter de convaincre Trump de revenir sur cette décision. Dimanche 10 décembre, le Premier ministre israélien s’est rendu à Paris mais aucun consensus n’a été trouvé par Emmanuel Macron.

Brexit
Accord de principe entre May et UE

Huit mois après avoir formulé l’intention de quitter l’Union européenne, la Première ministre britannique Theresay May a abouti sa première phase de négociations avec la Commission européenne. Un accord a été conclu le vendredi 8 décembre. Tout s’est accéléré cette semaine, notamment au sujet de la frontière abstraite entre République d’Irlande et Irlande du Nord, vrai sujet d’inquiétude pour ses habitants. Il a été décidé que Londres maintiendrait, dans cette région, une législation alignée sur celle du marché intérieur de l’UE et de l’union douanière, afin d’éviter la nécessité d’une frontière physique avec l’Irlande. Autre point d’accord : la facture de départ. Le cabinet de la Première ministre a annoncé que le montant du Brexit était estimé entre 40 et 45 milliards d’euros pour le Royaume-Uni. Ces “progrès suffisants”, selon la Commission européenne, ouvrent la voie à une deuxième phase de négociations, qui sera probablement lancée au 15 décembre prochain, date à laquelle se tiendra le Conseil européen. Les chefs d’État et de gouvernement de l’UE devraient y valider l’accord.

Corse
Les nationalistes gagnent du terrain

On ne fait pas de Corse sans Corses. Le deuxième tour des élections territoriales s’est déroulé le dimanche 10 décembre. Résultat des courses : la coalition Pè a Corsica est arrivée en tête sans surprise avec 60% des suffrage, selon les premiers résultats paru à 20 heures. Elle formera la majeure partie de la future assemblée corse. Pè a Corsica rassemble les autonomistes de Gilles Simeoni, actuel président du conseil exécutif de Corse (organe exécutant) et les indépendantistes de Jean-Guy Talamoni, président de l’Assemblée de Corse (organe délibérant). Ils militent, entre autres, en faveur de l’amnistie pour les “prisonniers politiques”, de la co-officialité de la langue locale et du statut de résident, pour combattre, selon les nationalistes, la spéculation immobilière. Ce scrutin devait avoir lieu en raison de la mise en place, au 1er janvier 2018, d’une collectivité unique qui remplacera les deux départements et la collectivité territoriale actuel.le.s. Malgré l’enjeu, les élections n’ont pas tant mobilisé. Au premier tour, le 3 décembre dernier, la participation n’était que de 53%, et n’a guère dépassé ce chiffre au second tour du 10 décembre.

FLASH

Jean d’Ormesson a été honoré dans la cour des Invalides. | Crédit photo Francois Mori / AFP

Catalogne
Puigdemont moins inquiété

L’Espagne a retiré, mardi 5 décembre, le mandat d’arrêt européen contre le président destitué de la Catalogne Charles Puidgemont. Lui et quatre de ses ministres, en exil à Bruxelles, étaient poursuivis pour “rébellion” et “sédition”.
+Ce sera un séjour prolongé en Belgique

Russie
La délégation interdite de Jeux d’hiver

Le comité international olympique a décidé, mardi 5 décembre, de priver la délégation russe de Jeux olympiques d’hiver 2018 à Pyeongchang, en Corée du sud. La Russie est suspectée d’avoir contourné le système anti-dopage lors des JO de Sotchi, en 2014.
+ Les athlètes intègres veulent concourir sans bannière

Yémen
L’ancien président tué

Ali Abdallah Saleh, ex-président yéménite, a été tué, lundi 4 décembre, par ses anciens alliés miliciens houthistes. Deux jours avant, l’alliance avait été rompue, sous prétexte que Saleh souhaitait tendre la main à leur ennemi l’Arabie saoudite.
+ Des obsèques toutes discrètes

Qatar
Moisson de contrats pour Macron

Le président français s’est rendu au Qatar le 7 décembre pour une visite express. L’objet de sa visite est la signature de gros contrats d’armement et d’aviation. Douze avions de combat, 50 avions de ligne et près de 500 véhicules seront vendus à l’émirat.
+ Un pactole à onze milliards d’euros

Les Républicains
Wauquiez prend la barre

Les militants du parti Les Républicains ont été invité, samedi 9 et dimanche 10 décembre, à élire leur chef pour succéder à Nicolas Sarkozy. Laurent Wauquiez a été élu dès le premier tour avec près de 75% des suffrages exprimés, face à Florence Portelli et Maël de Calan.
+Chapeau pour l’écriture inclusive !

Manuel Valls
Élection validée

Manuel Valls restera bien député de l’Essonne. Le Conseil constitutionnel a validé, vendredi 8 décembre, son élection, qui s’était jouée à 139 voix face à la candidate de la France insoumise Farida Amrani. Elle soupçonnait des irrégularités électorales au sujet de suffrages pour l’ex-Premier ministre.
+ D’autres cas étudiés

SNCF
Pagaille à Montparnasse

Un dysfonctionnement sur un système d’aiguillage a provoqué une interruption totale du trafic en gare Montparnasse, dimanche 3 décembre. Le lendemain, tout était revenu à la normale mais  ça fait quand même la deuxième fois cette année.
+ La société ferroviaire promet une nouvelle organisation

Jean d’Ormesson
Au revoir, monsieur

Jean d’O est mort dans la nuit du 4 au 5 décembre 2017, à l’âge de 92 ans. L’homme de lettres de l’Académie française et du Figaro a reçu, le 8 décembre, un hommage national dans la cour des Invalides et un petit crayon à papier de la part du président de la République.
+ « Grâce à Dieu, nous mourons.« 

Johnny Hallyday
Direction les Champs-Élysées

À 74 ans, Johnny est mort, mercredi 6 décembre. Après des centaines de rétrospectives dans les médias, les obsèques du chanteur se sont faites en grande pompe avec une parade sur les Champs-Élysées, et ce malgré les contentieux avec le fisc.
+ Marine Le Pen n’était pas de la fête

Pornographie
Suicide d’une star du X

Mercedes Grabowski, une star du X qui a tourné plus de 270 films sous le pseudo d’August Ames, s’est suicidée le 5 décembre à 23 ans. La semaine précédent le drame, elle s’était retrouvée au coeur d’une polémique pour avoir refusé de partager une scène avec un acteur qui avait tourné un porno gay.
+ « Je choisis qui j’ai dans mon corps »

Ballon d’or
Ronaldo encore élu

Pour la cinquième fois de sa carrière, Cristiano Ronaldo a reçu la plus haute distinction footballistique. Dans le reste du classement, on a quand même nos joueurs à nous, Mbappé et Kanté, respectivement 7ème et 8ème.
+ Et il se la pète devant son public