Les « Football Leaks »

C’est probablement le plus gros scandale financier de l’histoire du football et même du sport : le « football leaks », soit en VF : « les fuites du football ». Le foot a déjà de bonnes casseroles financières derrière lui, dernièrement la coupe du monde au Qatar en 2022… Et plus ou moins toutes celles qui la précèdent. De nombreuses enquêtes ont déjà eu lieu et sont encore en cours pour des pots de vins de plusieurs millions, voire dizaines de millions d’euros qui auraient influencé le choix des hôtes. C’était difficile de faire plus, mais ils l’ont fait. Champions du monde.

Par Clément GANCHE

football-leaks

  • Les football leaks, qu’est-ce que c’est exactement?

Au total c’est 18,6 millions de documents qui ont fuités pour se retrouver entre les mains de journalistes de l’hebdomadaire allemand Der Spiegel , récepteurs des premiers documents. Ils y on trouvé des informations sur (entre autres) des montages financiers créés par et pour des acteurs du monde du ballon rond. L’objectif de ces montages financiers est l’exil fiscal,  en gros, éviter ces satanés impôts qui empêchent les footballeurs de s’acheter la dernière Bugatti Veyron. Les premiers articles paraissent le 2 décembre dernier et parlent d’une évasion fiscale totale d’environ 200 millions d’euros cumulée. Pour savoir où tout a été caché, pas besoin de chercher bien loin : Irlande, Suisse, Îles Vierges Britanniques et Panama. Comme d’hab.

  • D’où vient la fuite et qui l’a traitée ?

La source, comme souvent dans ce genre d’affaire, souhaite rester discrète. Quand on connaît la puissance de la FIFA et de certains clubs, et qu’on voit qui est mouillé dans l’affaire, on comprend assez vite pourquoi. C’est donc un dénommé John, passionné de foot, qui a vendu la mèche au journal allemand Der Spiegel. Il leur a livré presque 2 téraoctets de données qui ont été étudiés par 12 journaux de l’European Investigate Collaborations, dont fait partie Mediapart, pendant plus de 6 mois. La quantité de données ne concerne pas uniquement l’exil fiscal, nous découvrons aussi des clauses assez insolites que certains joueurs ont pu négocier avec leurs clubs ou des entreprises privées.

  • Qui est mouillé dans l’histoire ?

Seule une partie des protagonistes a été divulguée à l’heure actuelle et d’autres suivrons dans les prochaines semaines. Mais les premiers livrés sont de grandes stars du foot. Mourinho, Pepe, Rodriguez, Falcao ou encore Ronaldo, qui a lui seul aurait dissimulé près de 150 millions d’euros. Les joueurs ne sont pas les seuls à placer leur argent à l’étranger, d’ailleurs, tout ce petit monde s’articule autour d’un homme : l’agent Jorge Mendes. Il est ultra influent et omniprésent dans le monde du football et a été élu meilleur agent du monde 6 fois. A chaque période de transferts, il brasse des dizaines voire centaines de millions d’euros. A lui seul, il aurait permis à ses protégés de dissimuler 188 millions d’euros.

  • On en a pour un moment alors ?

Pendant les semaines à venir, de nombreuses informations risquent de passer dans le domaine public sur les footballeurs ou entraîneurs évadés fiscaux dans toute l’Europe.  La semaine dernière, les joueurs du PSG Di Maria et Pastore ont été pincés. Mais d’autres informations financières, pas forcément du domaine de l’exil fiscal, seront surement dévoilées à leur tour, entre rires et indignation.
Sur l’exil fiscal, on peut penser que le plus gros est déjà sorti avec l’exil énorme de Ronaldo qui risque 6 ans de prison et d’énormes amendes, ou Eto’o qui lui risque 10 ans ferme pour fraude fiscale. L’icône de beauté aura probablement encore de quoi se consoler avec son salaire de 23 millions d’euros net et son tout nouveau ballon d’or.

giphy