Chiites / sunnites : un conflit sans fin

En ce moment, l’opposition entre chiites et sunnites revient régulièrement au goût du jour, que cela soit à propos de l’arrêt des relations diplomatiques entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, ou le conflit syrien. Pour cause, ces deux branches de l’Islam n’ont jamais réussi à se mettre d’accord, et leurs divergences remontent au VIIe siècle. On vous explique tout.

par Sophie Appenzeller

les-chiites-et-les-sunnites_2427637Stéphane Koguc, Elise d’Epenoux pour AFP

  • Quelle est la différence entre chiites et sunnites ?

Les chiites et les sunnites sont tous deux issus de la religion musulmane, mais ils n’ont pas la même vision des choses, notamment quand il s’agit de désigner le guide de la communauté. Si pour les sunnites, le pasteur est élu par d’autres hommes pour faire l’intermédiaire entre Allah et le croyant, il doit être impérativement un descendant de la famille de Mahomet chez les chiites. Chez les chiites, pas question de tout mélanger : politique et religion ne doivent pas être mêlées.

  • D’où vient la bipartition entre sunnites et chiites ?

La bipartition entre sunnites et chiites commencent il y a quelques siècles à la mort de Mahomet, le prophète de l’islam. Les grands points clés en une timeline.

    • Pourquoi on en parle encore aujourd’hui ?

Aujourd’hui encore, ces conflits ont un impact sur les relations interétatique au Moyen-Orient. Chaque crise (économique, politique etc) ravive la flamme des tensions passées et à force d’alliances, une guerre qui touchaient deux pays concerne désormais un ensemble de pays.

  • Quelle est la répartition aujourd’hui des sunnites et des chiites ? 

Sunnites et chiites dans le monde musulman / Le Monde