Salut à tous,

Aujourd’hui, chers fidèles, la France a échappé au pire. La France, a trébuché, mais la France s’est relevée ! Bon allez on ne va pas spoiler mais oui, on va bien discuter des élections régionales. Mais d’abord on vous emmène en Finlande, où est expérimenté le revenu universel de base ! Vous allez voir c’est chouette. Sinon, on va bien sûr papoter COP21, puisqu’elle est désormais terminée. Puis un peu de foot, un poil de justice, un zeste de bouffe et hop : un beau News Hebdo numéro 3 ! OH et Kim Kardashian a perdu toute envie de faire l’amour avec sa deuxième grossesse.

Note: Le News Hebdo fera son grand retour avec le NH#4, le 10 janvier prochain. Bonnes fêtes !

par Arnaud Gruet, Nathan Lohéac et Sophie Appenzeller

FOCUS

rdb finlande

Un revenu de base pour tous les Finlandais ?
La Finlande pourrait expérimenter le « revenu de base », une aide versée par l’Etat chaque mois à tous les citoyens.

  • C’est quoi, le revenu de base ?

Le revenu de base, ou revenu universel, est une aide mensuelle de l’Etat pour chaque citoyen sans distinction. Il peut être décliné sous de multiples formes. La Finlande, elle, part sur l’idée d’un revenu de base de 800 euros par adulte.

  • En gros, on ne travaille pas et on touche 800 balles par mois ?

Pas mal hein ? Sur le papier, ça se tient, et pourtant, les effets d’une telle mesure sur la courbe du chômage devraient être positifs. Accepter un emploi temporaire, même en temps-partiel, est forcément moins chiant quand on touche un bonus mensuel de 800 euros. La Finlande souhaite surtout simplifier son système de prestations sociales, en remplaçant toutes les allocations existantes (logement, chômage, éducation, etc) par cette allocation universelle.

  • Je suppose que les Finlandais sont d’accord ?

Vous supposez bien (bravo !). En effet, 69% des Finlandais seraient favorables à la mesure, selon un sondage commandé par la caisse d’allocations sociales KELA. Il existe encore quelques réfractaires, et c’est tout à fait normal : personne n’est pour l’instant en mesure de dire précisément combien seraient perdants face à un tel système (par exemple ; des personnes à mobilité réduite recevant aujourd’hui plus de 800 euros d’aides). De plus, les conditions de la Finlande sur ce projet en font une mesure à la fois égalitaire et injuste. En effet, chaque adulte devrait toucher le même montant, quelle que soit sa condition sociale, mais aussi familiale. Un foyer de 2 adultes recevrait ainsi 1 600 euros pour 2, alors que seuls 800 euros seraient attribués à un foyer d’un père célibataire de 4 enfants. A noter que 800 euros est une somme à relativiser en Finlande, où les dépenses moyennes d’un ménage sont de 3 000 euros.

  • Quand est-ce qu’on peut déménager en Finlande ?

Rien n’est encore fait Pour l’instant, le gouvernement de centre droit, qui a mis la mesure dans son programme, a nommé un think tank pour réfléchir aux modalités des tests. Leurs présentations sont attendues en mars 2016, et les premières expérimentations devraient arriver d’ici 2017. Seule une partie de la population sera concernée, et on ne sait pas encore précisément comment (mais on a déjà quelques idées). Une telle mesure coûterait en effet dans les 45/50 milliards à l’Etat (selon les conditions finales de son application), donc le gouvernement y va avec des pincettes !

  • Ah mince, du coup tout ça pour dire que cela n’est qu’utopie ?

Non, trop pas. Le revenu de base séduit de plus en plus de pays européens ! En Finlande, on en parle beaucoup parce que le sujet est au cœur du débat social depuis plusieurs années. Mais le concept est ultra-trendy est germe un peu partout. Aux Pays-Bas par exemple, une vingtaine de villes vont tester la chose dès janvier 2016 (dans la ville d’Utrecht, on est sur du 900 euros par mois pour les minima sociaux, 1 300 pour un couple avec enfant). En Suisse, la population va devoir se prononcer sur une proposition à 2500 francs suisses par mois et par adulte (2 300 euros), 625 francs suisses (580 euros) par enfant. Pas mal, mais pas gagné puisque les deux Chambres fédérales ont recommandé le rejet de l’initiative. D’autres pays, comme l’Espagne et l’Islande, commencent également à étudier le revenu de base.

+ Aux Pays-Bas
+
En Suisse

ACTU

rechauffement climatique fonte glace ours polaireA Paris on discute climat. Pendant ce temps-là, au Groenland

Elections régionales
Le sursaut national
Dimanche 13 décembre, « un mois après les terribles attentats qui ont frappé Paris », comme le rappelle le camarade Valls, second tour des élections régionales pour déterminer qui va diriger telle ou telle région de France. Le FN, arrivé en tête au premier tour, n’a pas transformé l’essai et se retrouve du coup sans région ! Les dirigeants politiques se sont félicités de la réaction des électeurs, qui se sont bien déplacés aux urnes il faut le dire : presque 60% de participation, du jamais vu ! Selon les estimations dimanche soir : la gauche emporte six régions : PCAL, Bretagne, MPLR, BFC, CVdL et Normandie ; la droite a également six régions : IdF, NPDCP, ALCA, PACA, RAA et PdL et enfin la Corse est aux mains du parti nationaliste local (à savoir les indépendantistes). Quelle belle leçon de démocratie tout ça !

COP21
C’est déjà fini
La 21e conférence des parties s’est achevée le samedi 12 décembre, au terme de deux semaines de farouches et sanglants débats ! Alors ça devait se terminer plus tôt mais le texte de l’accord a été modifié à la dernière minute et ça n’a pas été du goût de tout le monde ! Dans l’idée il y avait cette phrase : « chaque pays devra réduire de x % ses émissions de CO2 » pour être troquée contre : « chaque pays devra réduire ses émissions de CO2 dès que possible ». Pas très glam’ ! Finalement tout le monde s’est mis d’accord sur… un accord juste, durable, équilibré et juridiquement contraignant. L’accord est considéré comme historique de surcroît puisqu’il fixe pour la première fois une limitation de l’augmentation en dessous de 2°C ! Sinon, rendez-vous dans un an pour la COP22 au Maroc !

Afghanistan
Conflit diplomatique
Dans la nuit de vendredi 11 à samedi 12, un groupe de kamikazes talibans a déclenché une attaque dans le quartier diplomatique de la capitale, Kaboul. Après plusieurs heures de fusillades, six personnes sont décédées, dont deux policiers espagnols. Ce n’est pas notre genre de préciser, mais ce point précis sème la discorde. Pourquoi deux Espagnols à Kaboul ? Parce que l’attaque était soit : à deux pas de l’ambassade d’Espagne, dans une maison d’hôte, soit : dans l’ambassade d’Espagne. Pour l’heure, on entend deux sons de cloche. Ce qui est bête en tout cas, c’est qu’il y avait des pourparlers de paix engagés entre talibans et Afghans.

FLASH

NH3BPas sûr que ça marche encore sur un Train à Grande Vitesse

Football
Les groupes de l’Euro 2016 sont établis
Cette semaine, le grand tirage au sort de l’Euro 2016 a été effectué pour déterminer les poules de phase finale. Apparemment, les Bleus s’en sortent « bien » en tombant face à la Roumanie, l’Albanie et la Confédération helvétique ! Premier match le 10 juin 2016 face aux Roumains !
+ Danse de la victoire pour les Bleus !

EDF
Fini la lumière
Le groupe français de l’électricité va sortir du CAC40. Sa valeur boursière n’est malheureusement plus suffisamment grosse et velue pour se maintenir. Faut dire que depuis le début de l’année, l’action d’EDF a chuté de 40%. Pour grossir le trait on peut même parler de -85% par rapport à son apogée en 2007.
+ Y aura quand même de l’énergie chez vous hein

Quick/Burger King
La fin du monde
L’autorité de la concurrence a acté jeudi 10 décembre le pire accord jamais promulgé : BK est autorisé à racheter Quick. C’était le dernier obstacle. Maintenant c’est fini, les Belges n’auront plus la frite et BK va être le numéro 2 du fast food en France. Pas de chiffre pour l’instant, peut-être au moins 1 milliard d’euros.
+ Burger King : Le marketing de la rareté crée l’engagement

Pistorius
La justice laxiste
Oscar Pistorius, handi-athlète de renom, reconnu coupable en appel pour le meurtre de sa compagne, a été libéré sous caution. Cela ne veut pas dire qu’il est libre définitivement… mais en attendant sa sentence en avril prochain, il va rester posey’ chez son oncle !
+ Le handi pingpong c’est mieux 

Inde
Sur l’autoroute de l’évolution
Le Japon, heureux investisseur se dévoue pour construire le premier TGV d’Inde. Pour le premier ministre japonais Shinzo Abe, ce train sera un « véritable moteur de la transformation économique de l’Inde ». Reste à prouver. Ce qui est sûr, c’est que ce nouveau TGV permettra de désengorger les trains actuels et d’éviter que les indiens grimpent dessus.
+ Et un joyeux noël

Chine
Airpocalyse
Un grand bravo à Pékin qui a battu son record de pollution atmosphérique. Pour la peine, les écoles étaient fermées mardi et les chantiers de construction en extérieur interrompus. Quant à la circulation automobile, même pas la peine d’y penser.
+ Atchoum

Vote de loi
Bon point pour l’anti-gaspillage
L’Assemblée Nationale a voté mercredi soir (dans la nuit même) des mesures de lutte contre le gaspillage, comme ça la France deviendra le plus volontariste d’Europe. Concrètement la proposition de loi empêchera aux grandes surfaces de jeter de la nourriture et de rendre leurs invendus impropres à la consommation. Plutôt pas mal !
+ C’est l’occasion de voyager à l’île aux Fleurs

Norvège
Prix Nobel de la Paix
Jeudi 10 décembre avait lieu à l’Hôtel de ville d’Oslo une cérémonie, en présence du gouvernement norvégien et du roi Hérald. Il s’agissait de remettre le prix Nobel de la paix au vainqueur désigné en octobre dernier, une entité du nom de Quartet du dialogue national tunisien. C’est un rassemblement d’associations qui font de la lutte antiterroriste une priorité.
+ La cérémonie en vidéo

Nouvelle-Zélande
Indépendance
Le drapeau de la Nouvelle-Zélande va-t-il changer ? Les Néo-Zélandais votaient cette semaine pour une alternative au drapeau actuel. La décision finale sera prise courant mars.
+ Doit-on changer le drapeau  ?